reading group

groupe de lecture (ouvert aux collègues de METICES-ULB)

Le vendredi 12 decembre de 13h-15h nous tiendrons une discussion du livre “L’analyse structurale des réseaux sociaux” de Vincent Lemieux & Mathieu Ouimet dans le groupe de lecture du projet ‘ethnic social capital’. Les participants sont censés avoir lu l’ouvrage en question.

Lemieux, V. & Ouimet, M. (2004) L’analyse structurale des réseaux sociaux. Bruxelles: De Boeck. (116 pages)

Voici un résumé de l’ouvrage: “L’analyse structurale, dans les sciences humaines, est une approche interdisciplinaire qui se fonde sur le postulat que les acteurs sociaux se caractérisent par leurs relations plutôt que par leurs attributs (le sexe, l’âge, la classe sociale, etc.). Ces relations ont une plus ou moins grande densité, la distance qui sépare deux acteurs est plus ou moins grande, et certains acteurs occupent des positions plus centrales que d’autres. Des théories permettent d’expliquer ces phénomènes, dont celle des liens forts et des liens faibles, et celle sur les trous structuraux où se trouvent les acteurs qui ne peuvent communiquer entre eux que par l’intermédiaire d’un tiers. Après avoir exposé les techniques de traitement et de collecte des données nécessaires à l’analyse structurale, on présente des études de cas qui sont analysés à l’aide des théories, des concepts et des techniques qui ont été exposés dans cet ouvrage. Les études de cas portent sur les relations de parenté, les réseaux sociométriques, le capital social, les réseaux de soutien, les réseaux de mobilisation, les interconnexions entre les entreprises et les réseaux de politique publique. L’ouvrage comprend aussi un glossaire où sont définis les principaux concepts utilisés dans l’analyse structurale”.

Merci de nous prévenir si vous comptez être parmi nous.

Le lundi 3 novembre de 14h-16h nous organisons un premier rencontre de notre groupe de lecture pour le projet “Le capital social ethnique et son impact sur la confiance généralisée et la participation politique parmi les groupes de minorités ethniques” (ETHNOCAP).
On parlera des textes suivantes:
– Putnam, R. (1995) “Bowling Alone: America’s Declining Social Capital”, Journal of Democracy 1 (6) 65-78.
– Putnam, R. (2000) Bowling Alone. New York: Simon & Shuster.
– Putnam, R. (2007) “E Pluribus Unum : Diversity and Community in the Twenty-first Century. The 2006 Johan Skytte Prize Lecture » ”, Scandinavian Political Studies, 30 (2): 137-174.
Si vous participez, vous êtes invité à lire au moins l’article de Putnam de 1995 et l’article de Putnam de 2007.
Merci de nous signaler si vous comptez participer ou pas.

‘social capital’ or ‘social network’?

just for fun:

‘social network’ has become more popular in worldwide internet traffic (according to google trends) than ‘social capital’…

this is mainly due to the popularity of social network sites like facebook and the likes